lundi 14 novembre 2011

La Main Blanche

Ce week end, après un peu d'archéologie, je suis retombé sur mes forces de l'Isengard, ma première armée, mes premiers amours.
Force m'est de constater que j'ai progressé depuis leur peinture. ^^
Voici ce que cela donne:
Ouais, ca tâche quand même. Depuis huit ans que j'ai peint ce petit gars y'a eu du chemin de fait, j'estimais un pitou fini avec un niveau de finition "couches de base" selon mes standards actuels. ^^

La nostalgie des vertes années m'ayant repris, je me suis promis de reprendre toutes ces pauvres figurines bâclées, et de me remonter une armée de l'Isengard dont je n'aurai pas à rougir. Puis tant qu'à faire, autant mettre des tôlées aux gens avec!
J'me suis donc attelé à cette tâche, plus simple qu'il n'y paraissait de prime abord, les couches de base étant toutes "posées" (j'aurai tendance à dire "truellées"!) le reste n'est plus que lavis et fioritures.
J'ai donc fait 6 Arbalètriers (des troupes de tir qui claxent!)
On a du mal à voir, parce que c'est très sombre et très mal pris aussi, je sais. :P
Puis, j'ai avancé dans les troupes de base:

Avec un petit "avant/après".
J'ai fait le point de ce que j'avais, et je me suis monté une petite phalange comme je les aime.
Il n'y a ici que les piquiers et les étendards. La première ligne est quasi finie
Après un rapide calcul, j'ai estimé qu'il ne me restait plus que 17 figurines à peindre pour finir ma phalange. Quatorze piquiers et trois épéistes (les autres sont déjà finis).
Dix sept figurines sur une quarantaine, j'm'en sors pas trop mal!

1 commentaire:

  1. Jolies métalliques ;) Bon courage pour le reste de l'escouade.

    RépondreSupprimer