dimanche 13 novembre 2011

J'ai vu Forces Spéciales

 Si certains ont un peu suivi l'histoire, Forces Spéciales est un film français, sur des Forces Spéciales Françaises engagées en Afghanistan. Il est à savoir que l'armée a prêté son concours au film, et que le fameux Marius, instructeur chez les Commandos de Marine a tenu son propre rôle dans le film.
Ce film si prometteur n'a pourtant reçu qu'un avis extrêmement défavorable chez la presse dite "spécialisée"... Allez voir sur Allociné, faites vous une idée: le public lui donne en moyenne 4.5 étoiles sur 5, la ou la presse n'en donne qu'une...
Leurs commentaires sont unanimes: propagande, film de recrutement pour l'armée, dialogues nazes, peu de réflexion...




Pour ma part, je vois ça comme une preuve de l'antimilitarisme primaire des "critiques" gauchistes parisiens, qui parce que l'on voit du CE et des Famas considèrent le film comme une œuvre de propagande. Un film français ne peut pas/plus traiter de la guerre sans mettre en exergue l'inutilité et la bêtise des conflits armés et de mettre en scène des soldats désabusés.
Alors qu'Hollywood peut très bien se permettre de produire des grands films glorifiant le soldat américain et son sacrifice pour un monde meilleur. Il faut croire que les nôtres ne font pas le même job.

Parce que Forces Spéciales nous montre des soldats Français fiers d'être ce qu'ils sont, soudés et volontaires, on le taxe de propagandiste à la solde de l'armée (qui à apporté son concours, ce qui n'a rien arrangé aux affaire de Rybojad... Parce que dans l'esprit des gens rédigeant les critiques, le concours de l'armée à un film revient à tourner un clip de recrutement... Merci l'étroitesse d'esprit de ceux se targuant d'être des experts du 7e Art...)

De toutes façons, en France, on a pas le droit de faire des films autre que des comédies bon marché ou des drames larmoyants chiants à mourir. Le film de Kassovitz, "L'ordre et la Morale",encensé par la presse semble être un digne représentant de ce cinéma français que je conchie chaque jour un peu plus:

larmoyant, auto-flagellatoire, faussement philosophique, tronqué. Tronqué, parce que j'ai dans l'impression que ce que "l'Ordre et la Morale" va montrer, ce sera le massacre de pauvres preneurs d'otages par des FuMaCo et le GIGN, en occultant le fait que ces preneurs d'otages aient traîtreusement tué quatre gendarmes et refusé toute négociation, tout cela pour des revendications indépendantistes que la large majorité du territoire ne partageait pas. (le résultat du référendum d’autodétermination est assez éloquent). Faussement philosophique, parce qu'a la vision du trailer et au titre, il semble évident que le personnage principal sera confronté à un cas de conscience entre les ordres et sa morale (fallait la deviner celle-la!) qui me fait, personnellement, déjà chier. Auto-flagellatoire, parce que je sens qu'on va encore subir durant tout le film des dirigeants français cons comme la lune qui donneront des ordres inhumains, qui seront exécutés par des militaires bas du front avec peu de scrupules, parce qu'il faut l'avouer, TOUS les soldats de l'armée française sont comme ça (et alcooliques un peu aussi)
Larmoyant enfin, parce que dans le trailer, on a tout de suite le droit a une nana qui chiale au téléphone durant la nuit, et une musique mélancolique.

Bref, c'est ca le cinéma français d'aujourd'hui. A l'exclusion des comédies, on ne nous sert que des merdes pseudo-philosophiques prétentieuses, qui ne sont appréciées que par d'autres merdes pseudo-philosophes tout aussi prétentieuses, mais qui pensent tout de même pouvoir dire qu'un film est naze parce qu'ils ne l'ont pas aimé.


Alors, oui, le film de Rybojad n'est pas parfait, loin de la, en effet le scénario est simple (mais pourquoi faire compliqué et se planter au final?) les gars et les dialogues y sont très stéréotypés (mais c'est un film de guerre, c'est dans ses codes!) les français font un peu figure d'über soldiers par rapport aux talebs (ce qu'ils sont presque à y bien penser!) et on idéalise pas mal l'armée et le soldat. Mais c'est pas plus mal, vu ce que la grande muette se prend dans la gueule tous les jours, une petite inversion de la tendance n'est pas plus mal. 
Bon, c'est vrai que j'ai bien ri quand j'ai vu 5 hélicos français voler en même temps, j'me suis dit "wouhahou! Mais c'est toute l'Alat qu'est de sortie!" 
Mais ce film est le premier VRAI film de guerre à l'américaine que les français arrivent à faire. Et pour ca, rien que pour ca, je ne remercierai jamais assez Stephane Rybojad. C'est vrai quoi, pourquoi ce serait toujours les américains qui sont les nobles défenseurs de la veuve et de l'orphelin?


Faudra pas s'étonner après ça que je préfère regarder un bon gros blockbuster US ou tu peux laisser ton cerveau à l'entrée du ciné et le récupérer après.

16 commentaires:

  1. Merci de ton analyse presque objective. :)
    Et merci du soutien que tu affiches pour nos soldats.

    Un milouf anonyme.

    RépondreSupprimer
  2. Merci vous deux. :)

    Suite à un commentaire mi-polémique, mi antimilitariste, je me suis décidé à changer une partie un peu tendancieuse du texte.
    Je ne relèverai cependant pas les critiques faciles quant au soit-disant manque de professionnalisme de nos soldats. :)

    RépondreSupprimer
  3. Je partage ton avis sur les critiques cinéma.

    Ayant vu le film, j'émet tout de même une critique : les personnages du film portent (presque) tous un famas muni d'un lance-grenade auxilliaire ... Mais n'en font jamais usage !!
    Dommage au vu des situations présentées dans le film ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ca reste moins precis et moins rapide

      Supprimer
  4. Ca c'est vrai, je l'ai aussi remarqué! ^^
    Beaucoup de gros calibres, mais on en reste quasi tout le temps au 5.56!
    Ca n'enlève rien à la qualité du film, mais quelques grenades bien placées auraient peut-être rendu la tâche un peu plus facile.
    Puis, dans le rang des incohérences, on a cette belle séquence de shoot en haut d'une colline, on se lève de derrière son couvert pour flinguer les poursuivants, ça aurait tout aussi bien marché derrière le muret m'est avis! :P

    RépondreSupprimer
  5. entierement d accord !

    RépondreSupprimer
  6. Bonne critique merci milouf anonymes aussi ;)

    RépondreSupprimer
  7. Maruis a passé 15 dans les fs tres bon 1er maitre le film pas encore vue mais Maruis et vraiment un bon instructeur

    RépondreSupprimer
  8. Je découvre votre critique en ayant suivi le relais fait par la page Facebook "Armée Française" et je suis très agréablement surpris par votre analyse.
    Si j'ai effectivement trouvé le film un peu moyen, ayant déjà vu et revu "Les larmes du Soleil" (franchement, c'est pas un peu exactement le même scénar?), je suis tout à fait d'accord avec vous: et pourquoi pas nos troupes françaises? Hein?
    Donc un grand merci pour votre critique et on croise les doigts pour un prochain film à la gloire de nos soldats (tout de même, l'image du Hercule qui se pose sur la piste désertique, qu'est-ce qu'elle est belle!)!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça, c'est bien vrai, il y a de magnifiques images dans ce film, comme dans la séquence d'ouverture au Kosovo, lorsque la baraque du méchant est survolée par un Tigre.
      Et oui, le scénario est un peu similaire aux Larmes du Soleil, mais en même temps, tous les films de guerre suivent un peu la même trame narrative! ;)

      Supprimer
  9. De même que <==Khûbe==> j'ai découvert votre critique par la page facebook "armée française" et je dois dire que je suis entièrement d'accord avec vous. Le cinéma américain ne se lasse pas de ses films de guerre où les soldats sont auréolés de gloire tandis qu'en France comme vous dites les critiques cinématographiques gauchistes en profitent pour cracher sur l'armée. S'en ai presque devenu un sport national en France malheureusement ! Je suis heureux de voir qu'il y a encore des gens qui pensent objectivement et qui ne suivent pas l'avis de quelques anti-militaristes qui passent leur temps à critiquer sans savoir.

    Un élève en lycée militaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, des fois, j'aimerai que nos concitoyens supportent un peu plus leur Armée, à l'instar des Américains. Et le soutien passe par ce genre de film, qui s'il peut être taxé de propagandiste à bien des égards (mythe du soldat, gloire, sacrifice, devoir et tout)est aussi bien souvent un hommage au courage de tous ceux qui ont les couilles d'aller défendre leurs semblables et leur pays, au prix de leur vie parfois.
      C'est important qu'une nation soutienne ses soldats, malheureusement, dans notre société, on préfère idolâtrer des footballeurs grévistes (je caricature la quand même!), des artistes au talent douteux et à la gloire passagère, et des journalistes anti-militaristes.
      Bienvenue dans la France post-1968. :)

      Supprimer
  10. Bonjour, oui la presse française et la critique cinématographique en particulier n'est pas très objective en général et encore moins quand il s'agit de l'armée. Mais hélas elle reflète assez le sentiment du peuple. Je suis militaire et fils de militaire... et j'ai subi depuis tout petit les stéréotypes à deux francs. Mais pour en revenir au film, effectivement il est perfectible mais des images magnifiques et de l'action donc pas si mauvais. La critique de pseudos philosophes n'est somme toute que leurs avis. C'est un peu comme Mr Nollot qui veut nous faire avaler qu' "Intouchables" est un navet. On aime ou on aime pas mais ce monsieur fait passer 19 millions de spectateurs pour des idiots en fait!!!! Un avis reste personnel. Quant aux critiques sur "Forces spéciales", le réalisateur les connait pour avoir fait des reportages sur ce sujet alors que nos gauchos de la presse n'en connaissent pas une pipe et ne cherchent même pas à le faire. Donc comme on dit chez nous : "truc inconnu touche à ton..." on se comprend.
    Bye

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème est que ces critiques pensent être en mesure d'apprécier une œuvre pour la seule raison qu'elle est projetée au cinéma. Exit le sujet, ou la volonté du réalisateur.

      Ces critiques sont en général d'éminents intellectuels (et on ne remettra ni leur culture ni leur intelligence en doute)qui de par leur condition et leur statut sont coupés de la réalité du peuple. La ou ils cherchent des réflexions philosophiques, une recherche graphique et une profondeur psychologique, le reste des français cherche avant tout à se divertir. Ils sont peu ceux qui vont au cinéma pour réfléchir (et je n'en fait très certainement pas partie, vu que le dernier film que j'ai vu au ciné, c'est Star Wars! :P )
      De la s'explique le gouffre entre les notes de la critique dite "spécialisée" (qu'elle n'est pas au final.) et celles du public.

      Supprimer